Malory Boursicot est Miss Québec 2012

Repérée par hasard grâce à sa page Facebook en août dernier, Malory Boursiquot de Boisbriand est aujourd’hui Miss Québec 2012. La jeune femme d’origine haïtienne a été couronnée lors du gala Miss Québec, samedi le 14 janvier 2012, à l’Hôtel Sandman de Longueuil. Elle a été sélectionnée parmi plus d’une centaine de candidates pour recevoir ce titre.

BOISBRIAND – Être couronnée Miss Québec 2012 est un accomplissement pour Malory Boursiquot, une jeune femme de Boisbriand qui, avant sa participation à cette aventure, fuyait les moments où elle devait parler devant les gens.

« C’est très significatif pour moi. C’est comme si j’avais obtenu un 100 % dans un examen oral. Je n’ai jamais réussi ça à l’école », lance-t-elle en riant.

Espérant devenir pédiatre, la jeune femme de 26 ans souhaite se servir de sa nouvelle notoriété pour concrétiser quelques projets. « Je voulais organiser un atelier d’art à l’hôpital Sainte-Justice, mais je ne savais pas par où commencer. Là, avec la couronne et la banderole, je serai plus crédible pour ma campagne de financement. »

La cause des enfants a d’ailleurs fait partie des sujets qu’elle a abordés lors de ses discours. « Leur situation me touche beaucoup », mentionne-t-elle en indiquant que le séisme à Haïti, le pays d’origine de ses parents, a été un sujet très inspirant.

Malory Boursiquot a été repérée grâce à sa page Facebook en août dernier. « Au départ, j’ai refusé de participer parce que j’avais peur de manquer de temps avec le travail et l’université. Puis, on m’a finalement expliqué que j’aurais des cours de diction, de posture et d’élocution. Je ne voulais pas manquer cette occasion-là », affirme-t-elle.

Trois galas plus tard, elle est sélectionnée parmi plus d’une centaine de candidates et devient Miss Québec 2012. « Je commence tout juste à saisir ce qui m’arrive. Je ne m’attendais jamais à être couronnée. Je vais m’arranger pour ne plus rater d’opportunités comme je l’ai déjà fait dans le passé en raison de mon horaire. Je recommencerais sans hésiter », conclut celle qui devra représenter le Québec à divers festivals, notamment au Mexique et aux Bahamas.

Source: Canoe.ca

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.