Critique

Revue sur le Gala Umfazi – Miss Afrique Montréal 2013

Crédit photo Sink Eye Zzz

Et la gagnante est…  …   … AMINATA de la Sierra Leone !!!

Le gala Miss Afrique Montréal, édition Umfazi «quand les racines ont des ailes» a été un succès!

Les 11 finalistes ont en mis plein la vue par leurs prestations de danse, présentations de leur talent, culture et tradition. Chacune des finalistes a su relever le défi de présenter sa personnalité et ses forces à l’audience. On a même eu droit à un numéro d’humour par Bilkis du Bénin, une présentation exclusive de la première collection de mode de Nahema du Congo, une sensibilisation aux abus faite aux femmes en Afrique par Aissatou de la Guinée et encore plus. Le gala a été riche, non seulement en contenu, mais aussi en comédie, en diversité, en culture et en couleur.

Crédit photo Sink Eye Zzz

Eric M’boua a su assuré l’animation de la soirée avec brio, soutenu par son co-animateur Oncle Fofi du Couscous Comedy, qui est monté sur scène à plusieurs reprises pour donner quelques blagues. Différentes performances ont contribuées au succès de la soirée, telles qu’une prestation de danse kizomba, un numéro de magie, une présentation acrobatique musicale, de l’humour, etc. Sans oublier le public, bien sûr, qui était grandement réceptif, enjoué, énergique, dynamique. L’Olympia de Montréal était réellement bondé de gens! Je dois même dire que la salle semblait encore plus remplie que lors des spectacles d’humour de Sugar Sammy!!!

Le Gala Umfazi fut réellement une belle expérience et je souhaite longue vie au projet Miss Afrique Montréal, en espérant que ce ne soit qu’un début et qu’il contribue à la richesse culturelle de Montréal, sachant que la communauté africaine a beaucoup à offrir.

Je termine avec ces quelques mots prononcés par Miss Afrique 2012, soit la belle Sally Sakho, écrit par Doro Saiz dans le cadre de Miss Afrique 2013:

…Et nos racines ont des ailes, car notre identité et notre culture n’a pas de frontières. Demain, une de nos graines s’en ira porté par le vent, pour donner naissance à une nouvelle fleur. Une de nos princesses partira, fera la fierté de notre peuple et le bonheur d’une autre. Alors Royaume, cher peuple, parez-vous de vos plus beaux vêtements, car le temps est venu de laisser partir notre fille.

 

Arlette présente ses racines par la danse (Extrait)

Nahema présente sa première collection de mode «Uzuri» (Extrait)

La Cosmopolite

Share this:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.