top-5-theatre-2016_lounge-urbain

5 pièces de théâtre à ne pas manquer cet hiver!

Voici les 5 pièces de théâtre à ne pas manquer en janvier et février 2016.

PELLÉAS ET MÉLISANDE de Maurice Maeterlinck
Mise en scène par Christian Lapointe et mettant en vedette Sophie Desmarais et Éric Robidoux.

PELLÉAS ET MÉLISANDE est une pièce qui se déroule au Moyen Âge racontant une histoire d’amour où le personnage de Mélisande, incarné par Sophie Desmarais, se retrouve dans un triangle amoureux. Cette belle jeune demoiselle est désespérée et en pleur après s’être perdue au c?ur d’une forêt. Soudainement, elle fait la rencontre de Golaud ( Marc Béland), roi d’Allemonde, qui lui aussi semble s’être perdu en forêt après avoir pratiqué une partie de chasse. Il tombe sous le charme de la jeune femme et décide de l’aider en la ramenant à son château où il l’épouse. Arrivée au royaume, Mélisande fera la connaissance du demi-frère de Golaud, Pelléas, interprété par Éric Robidoux. Le jeune homme étant plus jeune et plus beau amènera la jeune femme à se remettre en question. Une histoire d’amour se développera entre les deux. Un triangle amoureux conduit par la jalousie, la trahison, mais surtout l’amour.

Pelléas et Mélisande au Théâtre du Nouveau Monde, du 12 janvier au 6 février 2016.

GLENGARRY GLEN ROSS de David Mamet
Mise en scène par Frédéric Blanchette et mettant en vedette Denis Bouchard et Éric Bruneau.

Une sérieuse guerre vient d’être déclarée dans une importante société immobilière, lorsque celle-ci apprend qu’un cadre supérieur vient d’informer aux vendeurs une restructuration des effectifs. Il n’y a donc plus rien à faire que de se battre pour gagner ou du moins conserver sa place au sein de cette société. C’est le sauve-qui-peut. Les protagonistes de la pièce, Éric Bruneau et Denis Bouchard se livreront une guerre de taille. Une jeune requin et un vieux routier, qui donc lancera la dernière bombe? Que le meilleur gagne!

GlenGarry Glen Ross au Théâtre du Rideau Vert, du 2 février au 27 février 2016.

LE JOUER de Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski
Mise en scène par Gregory Hlady et mettant en vedette Paul Ahmarani, Danielle Proulx et Évelyne Rompré.

La dépendance au jeu est l’un des sujets qui préoccupe beaucoup la société d’aujourd’hui. Quelle est la limite? À quel moment peut-on considérer qu’on est un(e) joueur(euse) compulsif(sive)? Que se passe-t-il lorsque ça déteint sur notre entourage ou encore notre vie sociale? LE JOUEUR est une pièce qui aborde ce sujet de manière réaliste et touchante. Cette pièce est d’ailleurs inspirée de la vie de l’auteur de cette dernière. La passion, l’amour, la passion amoureuse…seront tous au rendez-vous dans un univers imaginaire d’Allemagne.

Le Joeur au Théâtre Prospero, du 26 janvier au 20 février 2016.

RACE de David Mamet
Mise en scène par Martine Beaulne et mettant en vedette Benoît Gouin, Frédéric Pierre, Henri Chassé, Myriam De Verger.

RACE raconte l’histoire d’un homme d’affaires caucasien riche qui est accusé de viol sur une femme noire. Tout cela se serait déroulé dans une chambre d’hôtel à New-York. Un avocat devra prendre la défense de ce dernier. Deux avocats, un Noir et un Blanc ainsi que leur assistante étant elle-même basanée doivent prendre une décision face à ce cas. Devraient-ils le représenter ou non? Cet événement les amène à des échanges qui provoqueront des questions assez bouleversantes concernant les conflits raciaux et leur engagement dans les rapports individuels et juridiques.

RACE au Théâtre Duceppe, du 17 février au 26 mars 2016.

DÉNOMMÉ GOSPODIN de Philipp Löhle
Mise en scène par Charles Dauphinais et mettant en vedette Steve Laplante, Bruno Marcil et Marie-Ève Pelletier.

denomme-gospodin

Le Théâtre de Quat’Sous début l’année 2016 avec une pièce humoristique! Dénommé Gospodin raconte l’histoire d’un homme qui ne supporte plus la société capitaliste. Ce dernier fera tout en son pouvoir pour la fuir. C’est accompagné de son lama qu’il espère se détacher du monde moderne. Une pièce à la fois drôle et réaliste. Le capitaliste, une réalité qui à long terme peut faire peur. Cette pièce nous amène à nous dire : Vaut mieux en rire qu’en pleurer!

GOSPODIN au Théâtre Quat’Sous, du 26 janvier au 26 mars 2016.

Schelby Jean-Baptiste

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *