Culture

ADISQ 2014 et l’Autre Gala : Les gagnants

Le 36e gala de l’ADISQ avait lieu dimanche 26 octobre à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, et L’Autre Gala de l’ADISQ avait quant à lui lieu le mercredi 22 octobre au même endroit. Lors de ces deux soirées les artistes qui ont marqué notre paysage de la scène musicale québécoise cette année se sont vu récompensés. Découvrez les gagnants de la soirée!

Les gagnants du Gala de L’ADISQ 2014

Album de l’année – Adulte contemporain : Serge Fiori, Serge Fiori

Album de l’année – Folk : Le feu de chaque jour, Patrice Michaud

Album de l’année – Pop : Himalaya mon amour, Alex Nevsky

Auteur ou compositeur de l’année : Ornithologie, la nuit, Philippe B

Chanson de l’année : On leur a fait croire, Alex Nevsky

Groupe de l’année : Les soeurs Boulay

Félix honorifique :  Michel Louvain

Interprète féminine de l’année : Marie-Mai

Interprète masculin de l’année : Alex Nevsky

Révélation de l’année : Klô Pelgag

Spectacle de l’année – Auteur-compositeur-interprète : Punkt, Pierre Lapointe

Spectacle de l’année – Interprète : Le Chant de Sainte Carmen de la Main, Artistes variés

Les gagnants de l’Autre Gala de L’ADISQ 2014

Vidéoclip de l’année : Louis-Jean Cormier pour la chanson Bull’s Eye

Album de l’année – classique / vocal : Marie-Nicole Lemieux, l’orchestre symphonique de Trois-Rivières et Jacques Lacombe pour Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle

Album de l’année – alternatif : Jimmy Hunt pour Maladie d’amour

Album de l’année – rock : Éric Lapointe Jour de nuit

Album de l’année – réinterprétation : La symphonie rapaillée et ses 11 artistes

Album de l’année – classique / soliste et petit ensemble : Daniel Clarke Bouchard pour Scènes d’enfants

Album de l’année – country : Georges Hamel pour Je reviens de loin

Album de l’année – meilleur vendeur : Serge Fiori pour l’album du même nom

Album de l’année – musique électronique : Misteur Valaire pour Bellevue

Album de l’année – anglophone : Arcade Fire pour Reflektor

Album de l’année – hip-hop : Koriass pour Rue des saules

Album de l’année – jazz interprétation : Julie Lamontagne pour Noël

Album de l’année – musiques du monde : Karim Diouf pour Adouna

Album de l’année – jeunesse : Arthur L’aventurier pour Arthur L’aventurier en Afrique

Album de l’année – jazz création : Trio Jérôme Beaulieu pour Chercher l’équilibre

Artiste québécois de l’année s’étant le plus illustré hors Québec : Arcade Fire

Album ou DVD de l’année – humour : Louis-José Houde pour Le show caché 2

Album de l’année – bande sonore originale : Le Chant de Sainte Carmen de la Main

Album de l’année – instrumental : Pawa Up First pour Missing time

Album de l’année – traditionnel : De Temps Antan pour Ce monde ici-bas

Spectacle de l’année – autres langues : Patrick Watson pour Patrick Watson Symphonique

Spectacle de l’année – humour : André Sauvé pour Être

Album de l’année – classique / orchestre et grand ensemble : Angèle Dubeau & La Pietà pour Blanc

Album de l’année – choix de la critique : Jimmy Hunt pour Maladie D’amour

[Source]

Share this:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.