Cinéma International: Film Coréen « Sunny »

Très rarement pouvons-nous trouver une combinaison parfaite de « tranche de vie » cinématographique et de la vraie Comédie. Dans l’œuvre récente du Directeur Coréen Hyeong-Cheol Kang, « Sunny » incarne très certainement les deux genres mélodieusement en évitant les clichés qui sont souvent présent dans ce type de film.

Les thèmes lourds comme l’oublie de soi-même, les complexités des relations interpersonnelles et un sens de renouvellement son fortement présent à travers l’histoire mais sont contrebalancé par un léger souffle de nostalgie juvénile. La protagoniste de l’histoire nous amène dans un monde auquel elle ne semble pas appartenir, détaché de sa réalité comme un personnage qui participe au dénouement des narratives de tout le monde sauf le sien. Après avoir retrouvé une partie importante de son adolescence nous pouvons la voir s’éveiller à nouveau et chercher à remettre les morceaux de sa vie en place.

Critique naturelle que je suis (fausse arrogance), je ne pouvais m’empêcher de rire et sourire tout bêtement en suivant le déroulement de l’histoire. Kang a su apprécier son audience en captivant des moments dignes des meilleures anecdotes de nos années aux secondaires, nous donnant l’impression de revivre nos premiers rites de passages à nouveau. J’étais charmé par la balance de l’humour loufoque des jeunes adolescentes et des évènements sombres qui peuvent souvent encombré la vie de tous les jours.

Je vous encourage à revivre et revisitez vos années (folles) d’ados en appréciant cette narrative mémorable! « Sunny » de Hyeong-Cheol Kang est définitivement l’une de mes sélections favorites de l’année pour Cinéma International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.