Dimanche euphorique au piknic

Démarrée le 17 mai, la saison des piknic eletronik se poursuit au parc Jean-Drapeau. Dimanche 14 juin, la session s’est déroulée sous le soleil, au rythme des sons électros.

Crédit: Delphine Jung

Crédit: Delphine Jung

Ecrin de verdure, gazouillis des oiseaux, calme olympien. Le parc Jean-Drapeau est l’endroit idéal pour profiter du soleil montréalais. Surtout lorsque c’est le moment du piknic eletronik. Sur l’île, les clubbers sont venus en nombre avec leurs colliers à fleurs et leurs lunettes de soleil fluos. Certains osent même le maillot de bain. Devant les deux scènes, les bras ondulent, les corps se tortillent dans tous les sens sur les rythmes électros. Les DJs sont à fonds, électrisés eux aussi par l’ambiance générale. Certains ont ôté leurs sandales et foulent, pieds nus, le tapis de fausse herbe posé là pour l’occasion. D’autres se prélassent dans des hamacs installés au bord de terrains de pétanque. Les jeunes et moins jeunes se passent leur bucket rouge ou verte, partagent leur paille puis se remettent à danser. D’autres restent spectateurs, bien assis dans leurs fauteuils en plastique, et en profitent pour fumer une cigarette. Après plusieurs minutes de danses, les corps reluisent, transpirants. Les enfants envahissent aussi la plus petite scène sous l’œil de leurs parents, venus avec la nappe de pique-nique et le casse-croûte. Les DJs du jour, entre autre Motions, Matrixxman ou encore Black Bøw révèlent une volonté de l’organisation de varier les plaisirs. Techno, dance music aux influences new wave des années 80 ou house explosive, tout le monde était servi. Dimanche 21 juin, Jacques Greene, Le big babe jojo blues band ou encore Deadbeat sont prévus. L’ambiance promet d’être euphorique. Encore une fois !

Delphine Jung

Plus d’informations: ici

Crédit: Delphine Jung

Crédit: Delphine Jung

Crédit: Delphine Jung

Crédit: Delphine Jung

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.