Entrevue avec Fayolle Jean Junior

LOUNGE URBAIN PRÉSENTE

POUR LE MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS

ENTREVUE avec FAYOLLE JEAN JR.

 

ELECTRE

Mise en scène par: Serge Denoncourt

Interprété par: Magalie Lépine-Blondeau, Fayolle Jean Jr. + Alex Bisping + Violette Chauveau +   Marie-Pier Labrecque + Caranne Laurent + Vincent Leclerc

Alors que plusieurs questionnent le manque de diversité sur les plateformes artistiques québécoises, j’aimerais profiter de ce magnifique mois pour souligner le travail et la carrière des personnes de la communauté noire.

À PROPOS DE FAYOLLE JEAN JR. Fayolle Jean Jr. est l’un des acteurs les plus actifs dans les milieux du théâtre et de la télévision québécoise. En plus d’exceller dans le milieu de la voix, nous pouvons le découvrir dans plusieurs séries québécoises à succès telles que: Les Sapiens, l’âge adulte, en tout cas, District 31, pour n’en nommer que quelques-unes. Il performait dernièrement sur la grande scène du théâtre de l’Espace Go dans le grand classique Électre de Sophocle monté par nul autre que Serge Denoncourt. J’avais quelques questions à lui poser quant à cette grande expérience ainsi qu’à cet avancement dans sa carrière d’acteur.

Yanick Macdonald Photographe

En quoi le public risque de se retrouver en allant voir la pièce?

La vengeance. Nous nous sommes tous déjà retrouvés, à un moment ou un autre dans notre vie, dans une situation où la vengeance a pu être une option. La colère, la tristesse et la souffrance sont également des thèmes que nous pouvions découvrir dans cette oeuvre. Tout le monde peut se sentir concerné lorsqu’on parle de ce type d’émotions.

Quel est le but principal de cette pièce? Provoquer? Éduquer? Amener le public à réfléchir?

C’est tout ça. Tout d’abord, au niveau de l’éducation, plusieurs ne connaissent pas Sophocle, qui fût et restera un grand homme ayant marqué le théâtre. Plusieurs pourront découvrir son univers et ça c’est très intéressant. Ensuite, cette pièce provoque dans la mesure où nous découvrons plusieurs scènes qui ne seraient pas nécessairement bien perçues dans la société d’aujourd’hui. Nous pouvons prendre par exemple la scène où Électre et son frère se retrouvent et s’enlacent de manière assez provocative. Je pense aussi que tout cela a amené le public à réfléchir quant à l’idée de la vengeance et des répercussions qui s’ensuivront. Après avoir accompli le projet de vengeance, que se passe-t-il? Est-ce la bonne option? Est-ce nécessaire d’aller jusqu’à la vengeance? Toutes ces questions sont intéressantes, pertinentes,. et je pense, pousse à réfléchir.

Yanick Macdonald Photographe

Croyez-vous que cette pièce est un reflet de notre société?

Je pense que oui, quand on pense à la dynamique de pouvoir que nous retrouvons dans cette oeuvre. Aujourd’hui, le pouvoir est représenté de façon différente bien évidemment, mais il est toujours présent dans la société. L’idée d’abus des autres dû au fait d’être en position de pouvoir est une réalité que nous pouvons constater dans notre société.

L’Espace Go est un théâtre principalement dédié aux performances de comédiennes. Comment avez-vous vécu l’expérience de performer dans ce théâtre en tant qu’homme?

J’étais super bien encadré. L’équipe était incroyable! Malgré que des hommes soient présents dans la distribution, les femmes sont définitivement mises de l’avant. Ensuite, quoique ce théâtre ait une influence féministe, c’est très intéressant et beau de voir que les hommes et les femmes s’allient le temps de présenter un classique. Aussi, je tiens à souligner que tel que mentionné dans la question plus haut, la colère est une émotion très présente dans la pièce. On voit une femme en colère. Souvent dans la société, les femmes en colère sont considérées comme étant folles; elles sont rarement bien comprises et perçues.  De suivre un personnage principal féminin dans son cheminement psychologique et comprendre sa colère et sa frustration c’est important et pertinent. Surtout lorsqu’on pense aux hommes et à quel point il est plus facile d’accepter lorsque nous nous sommes en colère ou frustrés.

Quel type d’audience pensez-vous attirer lors des représentations?

Je pense que Monsieur et Madame tout le monde seront de la partie dû au fait que plusieurs grands noms prennent part au projet dont Magalie-Lépine-Blondeau et Vincent Leclerc. Aussi, n’oublions pas que la pièce est mise en scène par un metteur en scène de renom. Serge Denoncourt est beaucoup suivi par la communauté autant théâtrale que par le grand public.

Quels sont les autres thèmes/sujets abordés dans cette oeuvre?

La colère, l’amour passionnel comme fraternel, la loyauté et le respect sont définitivement des thèmes présents dans cette version de l’oeuvre.

L’audience aura-t-elle droit à un drame ou une comédie?

C’est une tragédie avec des petites situations qui peuvent être comiques. Le personnage de la mère d’Électre qui fait partie de la royauté peut parfois nous paraître comique dans ses faits et gestes.

Yanick Macdonald Photographe

Nommez 3 mots/adjectifs décrivant la pièce?

Wow! Je vais y aller avec Intense, Suspense et Drame.

Le public aura la chance de suivre Fayolle Jr. dans la nouvelle série M’entends-tu? ainsi que la troisième et dernière saison de l’âge adulte. Sans oublier sa présence remarquable dans la série succès à jeunesse: Les Sapiens. Pour les autres projets, suivez-le à la télévision!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.