Olivier Mitchell edit 01

Oliver Mitchell, un artiste à suivre, tout simplement

Il est aux alentours de 19h30 et nous sommes tous réunis à La Marche d’à côté, pour célébrer le pré-lancement médiatique de Simplement moi, le premier album de Oliver Mitchell. Le chanteur qui se décrit comme étant un bohémien, donne le droit de parole à tous et chacun dans sa conférence de presse, ce qui crée par ailleurs, une dynamique forte intéressante.

Il commence en remerciant ses amis/acolytes/artistes Feliche De LaCruz, Ishmaël Mevs, Jibé Liautaud, Patrick Simon… Et souligne qu’ils ont tous, beaucoup de créativité!

Il poursuit en mentionnant qu’il considère Montréal, ville de l’expression de soi, comme étant sa deuxième maison.

J.S: Qu’est-ce qui t’a emmené sur les pistes de la musique?

O.M: Mon père joue du saxophone et de la flûte. Je rajoute qu’il jouait de ces instruments tandis que ma mère était enceinte de moi. Perso, je voulais jouer dans la NBA. Tu le vois dans mon habillement, je suis prêt à jouer au b-ball!

Au fil des années, à Montréal, j’ai rencontré des amis qui jouaient du konpa.

Ishmaël, Raphaël, Claude, tous venant de Jacmel.

Je me suis rendu compte que c’est un réel travail d’équipe qui me faisait penser au basketball… La musique est un vecteur de paix, de puissance et de parole.

L’élément déclencheur pour moi, sans contredit, a été le tremblement de terre qui s’est passé en Haïti. Suite à cela, il y a eu une levée de fonds avec le CECI à la Perle Retrouvée et le déclic pour moi, a été à ce moment-là.

J.S: Qu’as-tu appris lors de ton expérience avec Mélodi?

O.M: De plus profond, j’ai appris que la musique est un sacrifice et qu’il faut bien choisir les gens avec lesquels, tu veux, en quelque sorte te sacrifier. Ça demande de la patience et surtout de l’ouverture d’esprit.

J.S: Combien d’instruments maitrises-tu?

O.M: Deux. Ma voix et ma guitare.

J.S: Où voudrais-tu partir en tournée?

O.M: En Australie!

Parce que c’est loin et ça vaut la peine!

J.S: Nous nous connaissons depuis près de 10 ans toi et moi. Je me souviens que tu avais un fort intérêt dans le tourisme. Crois-tu qu’il y a manière de combiner la musique et le tourisme?

O.M: Qui dit tournée dit tourisme, qui dit tourisme dit travail et mon travail c’est la musique.

Je garde mes options ouvertes…

Le lancement de l’album Simplement Moi est prévu pour le 18 août 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *