Une première à Montréal pour Sly Johnson

Retour en mots et surtout en musique sur le concert de Monsieur Sly Johnson… oui je dis Monsieur parce que c’est un artiste complet, aux multiples talents, et doté d’une nouvelle et grande maturité musicale,  que Montréal a accueilli hier. Un groove & de la soul aux accents funky & jazzy qui rappellent les 70’s ; une voix de velours tapissée de beatboxing, c’est un nouveau Sly Johnson qui est apparu devant nous à l’Astral dimanche 26 juin 2011 dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal. Et j’ai envie de dire, à ceux qui n’y étaient pas… vous êtes passés à côté d’un grand moment de Soul!

On dit souvent que le bonheur et le bien être sont atteint lorsqu’une harmonie entre le corps et l’esprit font la paire… et c’est ce qui c’est passé hier… c’est un Sly Johnson en communion avec la scène qui à présenté son album 74 ; et cela va peut-être paraître obscène, mais l’alchimie était si forte qu’on avait l’impression qu’il faisait l’amour avec la musique!! Armé de sa choriste & de quatre musiciens de talents, dans sa transe musicale, il faisait tout simplement corps avec l’ensemble!

Beaucoup l’on dit, cet album, est pour Sly Johnson une véritable renaissance. Avec délicatesse et poésie,  il nous a invité en toute intimité et quiétude à partager cette version de lui qui a trop longtemps était cachée derrière le pseudonyme The Mic Buddah, aka le roi du beatbox comme certains aimés le surnommer, et auquel on l’a associé durant toutes ces années dans le collectif de Hip Hop français, le Saian Supa Crew.

Malgré une perte de voix en fin de concert, il faut le dire haut et fort, cela n’a en rien gâcher la qualité de sa prestation! Et oui… Sly Johnson pour combler son public Montréalais à un peu trop poussé la note et a été victime d’une extinction de voix en fin de spectacle… Mais on lui pardonne aisément, parce que l’heure et demi que l’on venait de vivre était un moment magique!

Des nouvelles couleurs musicales, et un amour du rythme, cette nouvelle identité et ce nouveau langage lui vont à ravir! Un seul regret… un public avec beaucoup trop de retenue et définitivement pas assez nombreux!!

Sly Johnson – I’m Calling You (feat. Ayo)

Keep Soul Music Alive… FunKeishaDelic!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.