Critique

[Revue] Boyz II Men en concert à l’Olympia

Le fameux boys band RnB préféré de tous était de passage à Montréal pour une deuxième année consécutive au bonheur des fans. Boyz II Men a su satisfaire l’audience montréalaise. Photos à venir!!!

Tel que mentionné précédemment, c’est la formation Lucas Teague qui a assuré la première partie de la soirée.  En fait,  la plupart d’entre nous étions impatients de voir Boyz II Men, alors l’attention n’était pas au top en début de soirée…

Dès son entrée en scène, Boyz II Men n’a pas perdu de temps pour élever la foule. Les boyz ont repris leurs titres rythmés, dont Music is everything, accompagnés de pas de danses à saveur 90’s!!! Alors ça, je ne m’y attendais pas du tout! Le temps avance, mais les boyz n’ont pas changé la formule, soit les mouvements synchronisés en chantant et tout le tralala. Autre chose qui m’a surprise; il n’y avait pas de live band…… Ce fut toute une interrogation pour moi, mais les voix, l’énergie, les pas de danse du groupe m’ont fait oublier ce manque.

Le talent de la formation demeure incontestable! La précision des prouesses vocales, la perfection des harmonies est toujours à point. Les trois chanteurs ont prouvé qu’ils peuvent performer toujours aussi bien! On a eu droit aux incontournables tels que Bended knees, End of the road, water runs dry, I’ll make love to you, Motownphilly mais aussi aux pièces comme Please don’t go, Mama ou encore One more dance tirée de leur dernier projet, Twenty. De plus, le groupe a invité la foule à participer au concert en chantonnant quelques pièces de légendes de Motown. Le concert serait incomplet sans les performances acapella de So hard to say goodbye et In the still of the night, qui ont su tenir le public un peu plus silencieux.

On se rend compte assez vite que le groupe est resté traditionnel dans ses présentations et ne tente pas de se mettre au diapason des dernières tendances pour aller chercher une clientèle moderne. Boyz II Men reste Boyz II Men; fidèle, reconnaissant, respectueux, ponctuel envers ses fans malgré le succès immense qu’il a connu tout au long de ses vingt-et-une années de carrière.

En bref, ce fut un beau spectacle avec du vrai talent dont une foule diversifiée et bien réceptive a pu se réjouir.

 

Respect pour Boyz II Men!

La Cosmopolite

Share this:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.