Les Piknic électronik, c’est bientôt fini !

Alors que la saison des Piknic électronik touche à sa fin, ses organisateurs imaginent déjà un record d’affluence. L’achalandage aurait notamment été boosté par l’été particulièrement chaud et ensoleillé.

François Fournier, responsable des communications se réjouit déjà d’un premier record enregistré : celui du 3 juin. «Nous avons établi un nouveau record pour le site de la Plaine des jeux avec 12 836 têtes souriantes. C’est le nouveau chiffre à dépasser! », dit-il.

PIKNIC18_20180812_PETER RYAUX-LARSEN_015

Cette année encore, le site a été délocalisé à l’île Sainte-Hélène et il semblerait qu’il ne soit pas prêt de revenir s’installer sous le bel Homme de Calder. «On a fait une belle transition au site de la Plaine des jeux et on compte poursuivre sur ce nouveau site qu’on aime vraiment, et les pikniqueurs aussi», assure M. Fournier.

Et parce que les Piknic essayent toujours de se renouveler, les projets vont bon train. En plus de continuer à exporter le concept hors des frontières québécoises, les Piknic veulent établir un programme en collaboration avec MEG pour créer un «vrai pôle de la rentrée en musique électronique», précise le responsable des communications.

PIKNIC18_05-21_TOSHIMI_MUNIZ (45)

«À l’image de notre première expérience avec le MEG en ce moment pour ce long week-end de la fête du travail, on vise à instaurer un rassemblement de trois jours à cette même date pour les années à venir», ajoute-t-il.

 Depuis son lancement, l’événement n’a cessé d’attirer de plus en plus de monde. En 2003, alors que 5000 personnes avaient assisté à l’événement, ils étaient 112 000, 14 ans plus tard, en 2017.

Dimanche 30 septembre sera votre dernière chance pour vous trémousser sur les deux scènes du site. Au rendez-vous : Henrik Schwartz, Anti-anti ou encore Alix et MonsieurLouis.

Pour plus d’infos, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.