Place aux « Francos »

Fidèle à la tradition, ce sont les Francofolies qui inaugureront encore cette année la saison des festivals au quartier des spectacles, en plein cœur du centre-ville Montréalais. Il est d’autant plus agréable de constater que la culture urbaine occupera, comme nous avons été habitué depuis presque une décennie, une place considérable dans la programmation de cet évènement d’envergure internationale.

En effet, depuis déjà de nombreuses années, une scène est dédié entièrement au mouvement artistique qu’est le Hip-Hop, offrant une visibilité inestimable à plusieurs artistes, tant établis qu’émergents. En cette année 2012, c’est dans la Zone Ford que performeront gratuitement les artistes urbains lors des Soirées Urbaines Ford, tous les jours à 20h. De plus, les organisateurs du festival font preuve d’une telle ouverture, qu’ils ne limitent pas le Hip-Hop uniquement à cette Zone, comme en témoigne la programmation des autres Mondes, où on y affiche également quelques spectacles Hip-Hop d’artistes bien connu dans la province.

LA ZONE FORD

Situé en plein cœur de la Place des Festival, la Zone Ford occupe cette année une place de choix. La rue Ste-Catherine sera effectivement transformée en véritable artère de découverte de la culture urbaine, entre les rues Jeanne-Mance et St-Urbain. Il s’agit d’un emplacement privilégié parce que l’aménagement de la Zone Ford à été pensé intelligemment. En effet, comme on peut le constater sur le plan officiel du site, la scène est placée à l’extrème ouest de la zone, soit au coin des rues Jeanne-Mance et Ste-Catherine. Légèrement en angle, la scène est orientée de manière à permettre une visibilité maximale non seulement sur la rue Ste-Catherine, à partir de l’entrée du site, coin St-Urbain, mais aussi sur l’esplanade de la place des arts. Cet espace de rassemblement possède une architecture géniale car plusieurs séries de larges marches forment escaliers et paliers, permettant aux festivaliers une visibilité presque parfaite sur le spectacle, peu importe à quelle distance ils se trouvent de la scène. De plus, plusieurs éléments architecturaux, comme les fontaines d’eau et les murets de béton, offrent de nombreuses places assises aux spectateurs qui désirent assister aux représentations confortablement.

LA ZONE FORD PRÉSENTE À 20h:

L’artiste qui aura l’honneur de briser la glace est ironiquement originaire du nord québécois et fier représentant des premières nations autochtones. Il s’agit en effet de Samian, rappeur unique qui se démarque grâce à son bilinguisme français et algonquin, Samian présentera le 8 juin sans doute une majeure partie de son dernier album, gagnant du meilleur album hiphop à l’adisq en 2010: Face à la Musique.

À l’affiche le 9 juin, on retrouve 12 singes, un collectif qui après avoir connu un succès instantané sur l’internet au début de l’année 2011, a littéralement disparu de la carte. Initié par le vidéaste JohnJohn, le projet 12 singes, espérait utiliser la plate-forme internet pour diffuser ses vidéos de qualité. Néanmoins, le collectif n’a diffusé aucun vidéo depuis plus d’un an et la promotion entourant cette résurrection aux Francofolies est absolument inexistante, ce qui contribue à augmenter le mystère entourant cette représentation.

Rassemblement d’artiste ayant connu du succès dans chacun de leurs groupes respectifs, Alaclair Ensemble est une association des plus surprenante se justifie par le désir de créer une musique différente… leur musique. En effet, la tendance électro-rap évidente sur certains morceaux est souvent trahi par l’influence plus underground du passé musicale des membres, qui refait surface. Alaclair Ensemble, le 10 juin.

Une bonne dose de sourire est au rendez-vous avec le duo Jam et  P-Dox, membres du clan multidisciplinaire K6A. Le 11 juin, ces deux artistes présenteront leur tout premier album à mi-chemin en rap et humour : « Souriez on vous regarde ».

Véritable pilier du mouvement hiphop québécois, Anodajay présentera le 12 juin, un spectacle déjà bien rodé aux quatre coins de la province. Fidèle à son habitude, en tant que fondateur de la maison de disque « 7e ciel Records », Anodajay invitera sans doute sur scène Samian, Koriass et Dramatik, artistes qu’il a pris sous son aile au cours des dernières années.

C’est en solitaire que Maybe Watson sautera sur scène le 13 juin pour présenter son rap ou absurdité et humour s’entremêlent dans une écriture poétique rafraichissante et bien maitrisée. À cheval entre K6A à Montréal et Alaclair Ensemble à Québec, l’artiste en a profité pour sortir un album solo intitulé simplement: Maybe Watson.

Fort d’une performance électrisante au Festival HHMTL en avril dernier, 1995 débarque à nouveau à Montréal le 14 juin… au complet, cette fois! Véritable sensation en France, le groupe collectionne les vues sur youtube, qui se comptent parfois par millions. Ce succès s’explique par l’incroyable efficacité du mélange entre les paroles « newschool » et la saveur « oldschool » des instrumentaux. À ne pas manquer!

SUR LES AUTRES SCÈNES

Représentants de la maison de disque « 7e ciel » dont il a été question plus tôt, Koriass et Samian s’amènent en duo sur la scène PurUrbain Molson M le 11 juin à 17h, nous présenter une performance pour le moins inusité, par son originalité. En effet, leurs styles différents et l’absence de collaboration passé entre ces deux artistes nous laissent présager une bonne dose de nouveautés et de primeurs.

Véritable voix d’une génération engagée, Loco Locass sautera sur scène armé d’un tout nouvel album intitulé : Le Québec est mort, Vive le Québec! Il y a fort à parier que cette représentation du 15 juin à 21h, dans l’Espace Loto-Québec, prendra des airs de manifestation anti-gouvernementale où toutes les causes sociales seront exprimées haut et fort, tant sur scène que dans l’assistance. Chose certaine : Ambiance électrisante et achalandage record sont au rendez-vous!

PROGRAMMATION PAYANTE

Deux artistes majeurs partageant le même entêtement à percer dans le hip-hop de manière totalement indépendante peuvent aujourd’hui se vanter d’avoir remporté leur pari, puisqu’ils se retrouvent en tête d’affiche aux Francofolies 2012 le samedi 9 juin à 21h, au Metropolis. Il s’agit de Booba et Manu Militari, deux noms précédés de réputations incontestables. Ces artistes présenteront leurs derniers albums respectifs avec fierté, fort d’une disque Platine pour « Lunatic » et d’un Félix pour « Crime D’honneur ».

Cherchant de nouveaux talents pour défier les vedettes de la grande ligue, les Word Up! Battles présente la deuxième édition des « Révélations ». Les aspirants s’affronteront alors le 13 juin à 23h au Katacombes, dans des combats verbaux en espérant être proclamé vainqueur par les juges. L’enjeu est d’envergure, puisque le maitre de scène Filigrann et son acolyte, Jo Le Zef ouvriront l’œil afin de déterminer quels combattants obtiendront une place lors du Word Up! 10, qui aura lieu en septembre.

APPEL AUX FANS!

Il ne reste plus qu’a lancer l’appel aux nombreux fans de culture urbaine: déplacez-vous en grand nombre! De cette manière, démontrez aux organisateurs des Francofolies de Montréal que la place qu’ils font aux artistes hip-hop est importante pour vous, et surtout, démontrez au gouvernement que l’aide financière accordée au festival en vaut la peine, et touche un maximum de gens, toute culture confondue!!! La programmation extérieur gratuite de ce festival doit être maintenu et c’est à vous, les fans de le faire comprendre aux élus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.