Événement

Flamenco de Hoy rend justice au prélude du Festival de Jazz

C’est aujourd’hui que commence officiellement la 33eme édition du Festival de Jazz de Montréal. Pour introduire l’événement, il y a eu la seule et unique Janelle Monae au Metropolis, James Taylor à la salle Wilfrid-Pelletier et surtout Flamenco de Hoy au théâtre Maisonneuve qui présente le flamenco andalou. C’est sur ce dernier que j’ai quelques impressions à partager… Belle mise en scène, tableaux impressionnants les uns après les autres. Beau spectacle poignant !!!

Les musiciens sont hyper talentueux, les danseurs sont énergiques et impressionnants. Plusieurs séquences présentaient le flamenco en couple et en groupe, mais c’est plutôt la danse en solo qui était saisissante; on y voyait mieux les détails, les expressions et il faut dire que seul, la liberté du danseur s’installe complètement. Les chanteurs, par dessus tout, sont renversants avec les variations vocales qu’ils effectuent. Ceux-ci avaient une présence si forte que j’en oubliais les autres artistes par moment. Ce beau voyage illusoire a duré, je crois bien, un peu plus de deux heures de temps et j’en voulais encore..

En bref, cette pièce est superbe et les artistes sont si vivants qu’il est parfois, dur de faire la séparation entre la pièce et la réalité, plus particulièrement par rapport aux chanteurs qui sont d’une authenticité incroyable.

À ce que j’ai pu comprendre, ce ne sont pas toujours les mêmes artistes qui interprètent la pièce; il y en a eu plusieurs au cours des multiples représentations exécutés dans différentes villes. En tout cas, je crois qu’on a eu les meilleurs!

Pour voir l’intégrale de la pièce, cliquez ici… c’est fascinant, mais ce n’est pas la même expérience qu’en direct.

La Cosmopolite

Extrait Flamenco de Hoy

Share this:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.