photo_819298_resize

D’après vous, nous sommes des éducatrices ou des gardiennes?

Malheureusement nous pouvons encore entendre des gens nous qualifier de gardienne. J’aimerais prendre le temps d’éclaircir ce mystère qu’est la profession d’éducatrice.

Lorsque l’on choisit d’être éducatrice c’est comme signer un contrat où l’on a différents rôles à jouer:

  • Être une éducatrice, c’est être capable d’aider l’enfant à s’intégrer dans son service éducatif et de servir de guide aux parents.
  • Être une éducatrice, c’est de bien analyser et observer une situation en reconnaissant les signes associés à l’adaptation et de pouvoir par la suite, intervenir de façon bénéfique pour l’enfant.
  • Être une éducatrice, c’est être à l’écoute des besoins de l’enfant et de veiller à établir des contacts chaleureux pour l’amener à développer un sentiment de confiance.
  • Être une éducatrice, c’est faire en sorte que le programme pédagogique soit mis en considération et est basé sur l’application du Programme éducatif du ministère de la Famille. Le programme est adapté selon l’âge des enfants et selon la période de la journée pendant laquelle il fréquente son milieu éducatif.
  • Être éducatrice, c’est d’amener des activités éducatives variées et que cela touche les stades de développement :

 

  • Le socio-affectif : Permet à l’enfant d’avoir la confiance et l’estime de soi, d’apprendre à entrer en relation avec d’autres, à exprimer et contrôler ses émotions, à se mettre à la place de l’autre et à résoudre des problèmes. Ces activités amènent l’enfant à relever de nouveaux défis, à se surpasser. Cela permet aussi de créer des liens significatifs entre l’adulte et les enfants, à apprendre les rudiments de la communication et à développer les habiletés sociales.

 

  • Le psychomoteur : cette dimension porte sur les besoins physiologiques, physiques, sensoriels et moteurs de l’enfant; le développement de ses habiletés motrices (agilité, endurance, équilibre, latéralisation, etc.) comprend la motricité globale (s’asseoir, ramper, marcher, courir, grimper, saisir un objet…) et la motricité fine (dessiner, enfiler des perles, découper, boutonner…); offrir aux enfants la possibilité de bouger en service de garde favorise leur développement physique et moteur tout en les menant à acquérir de saines habitudes de vie. Peu importe le type de garderie, l’éducatrice doit aller à l’extérieur minimum une fois par jour.

 

  • Le langagier et la créativité : le développement du langage est stimulé par la vie en groupe; le personnel des services éducatifs contribue au développement des enfants sur ce plan en parlant avec eux et en les aidant à exprimer de mieux en mieux leurs besoins et leurs émotions, à poser des questions, à améliorer leur prononciation et leur vocabulaire. Les activités créatives sont aussi considérées comme une activité langagière, Ex : (construction, modelage, peinture, dessin, danse, mime, chant, musique), qui permet à l’enfant de s’exprimer d’une autre façon.

 

  • Le cognitif : Ces activités permettent aux enfants d’augmenter de façon complexe leur façon de penser, d’élargir leur connaissance du monde et d’acquérir une démarche de résolution de problème. De plus, être en mesure de classer, sérier, se situer dans le temps et l’espace, reconnaître les différences et similitudes, développer ses sens, d’acquérir des connaissances et des habiletés nouvelles et de comprendre de plus en plus le monde qui l’entoure.

 

  • Être une éducatrice, c’est faire en sorte que le milieu éducatif soit une continuité de la maison tout en laissant l’enfant apprendre par le jeu qui est pour lui un travail important.

Après avoir lu mon texte sur l’éducatrice, pouvez-vous répondre à ma question…? Une éducatrice ou une gardienne?

Jovaniah Debrosse

 

 

Sharing is caring!

2 Comments

  • Melanie Houle dit :

    Éducatrice et tu le fais avec brio! Je suis toujours heureuse et épatée de voir tout ce que ma fille apprend avec toi. Elle s’est épanouie, a fait de grandes acquisitions sociales, intellectuelles, de jeux, de chansons et d’amour. Elle se sent en confiance à sa garderie et son éducatrice (ses éducatrices devrais-je dire) sont un univers important pour elle et pour nous. Merci de prendre autant soins de notre fille et de ses camarades. Bel article! Mélanie

    • Jovaniah dit :

      Mélanie, c’est grâce à vous aussi , en tant que parents de vos engagements, précences, patiences auprès de vos enfants.
      Pour moi, ce n est pas un travail… Je m’amuse avec eux. Merci pour les belles paroles et de me faire confiance:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.